Paroles d'experts

BtoB : Comment faire pour rester à la pointe de l’innovation bancaire ?

apax-labrador-thierry-laborde-bdantoine_duchateau_apax-partners_hd_couleur-avril2016sergeverglas_svp_5116-modifierFace à la concurrence des fintech qui redessinent le paysage bancaire, les banques doivent repenser leur métier, dans un contexte où la frontière entre le BtoB et BtoC est de plus en plus poreuse. BNP Paribas ne s’y est pas trompée. Thierry Laborde, son Directeur général adjoint, place l’innovation au cœur de la stratégie de développement du Groupe…

Attractivité : LE défi de la banque d’aujourd’hui

Au-delà du simple enjeu de profitabilité (hausse de la fiscalité, durcissement de la compétitivité qui pèse sur les marges etc.), le principal défi de la banque d’aujourd’hui est, selon Thierry Laborde, l’attractivité. Influencés par les nouveaux acteurs fintech et par l’évolution de la relation Client conduite au quotidien par les GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon), les clients sont de plus en plus exigeants. Thierry Laborde identifie cinq priorités pour rester attractif à leurs yeux. En premier lieu, revoir le parcours client. « Nous sommes passés en quelques années d’une offre produit à une offre solution. La banque doit désormais se faire apporteur de solutions, et changer la vision de son métier ». Autre point important, redonner le choix. « Il faut pouvoir délivrer un service à la carte, flexible, avec la possibilité de changer d’un service modèle à l’autre, en quelques clics ». Troisième chantier, la data. « Les données doivent nous permettre de personnaliser au maximum la relation client ». L’instantanéité est aussi de mise, avec un service qui doit être accessible « en tout lieux et sur tous les supports ». Enfin, Thierry Laborde insiste sur la confidentialité des données et rappelle l’importance de la sécurisation des transactions financières à l’heure du digital. Face à ces priorités, Thierry Laborde n’a qu’un mot à la bouche : innovation.

Open Innovation : trois initiatives BtoB de BNP Paribas

Pour illustrer le volontarisme de BNP Paribas en matière d’innovation, Thierry Laborde détaille trois exemples d’initiatives BtoB de la banque. Plateforme d’agrégation de services développée pour les chaînes de la Grande Distribution, l’application Wa ! va être pré-lancée en octobre dans dix magasins Carrefour. « C’est la première application de commerce connecté qui permet de payer via un smartphone en magasin et centralise en un seul endroit tous les coupons de réduction et tous les avantages de fidélité ». Une innovation pensée pour accompagner les Retailers dans leur relation Clients et simplifier la vie du consommateur final. Deuxième chantier BtoB de BNP Paribas, Arval Activ Link donne la possibilité au leader européen de la location de véhicules d’utiliser la data de ses véhicules connectés afin de mieux servir ses clients. Une offre qui sera potentiellement un jour accessible directement aux particuliers pour leur permettre d’améliorer leurs comportements de conduite. « Là encore, BtoB et BtoC se fondent de plus en plus pour apporter plus de valeur à nos clients dans leur business process et leur permettre d’améliorer leur offre à destination du consommateur ». Dernier exemple, BNP Paribas Real Estate, la branche immobilier du Groupe, qui ne lésine pas non plus sur la R&D pour digitaliser son offre, tant autour de l’habitat résidentiel connecté que sur les nouveaux usages des utilisateurs des bureaux intelligents. « Demain, les Smart Buildings seront capables de répondre aux enjeux de la Smart City en matière d’écologie et de vivre-ensemble. En tant qu’acteur leader de l’immobilier d’entreprise, nous nous attachons à devancer les attentes de nos clients dans le cadre de cette mutation ».

BNP Paribas & les start-up, une histoire d’amour

Pour innover, BNP Paribas n’est pas seule. « Nous croyons fortement au pouvoir de l’association avec les start-up » annonce Thierry Laborde. Une collaboration qui sert deux objectifs principaux. D’abord, un rôle de veille stratégique et de conseil, avec le célèbre « Atelier BNP Paribas » ou, plus récemment, avec l’Echangeur de Personal Finance, centre d’innovation technologique et marketing appliquée à la relation client. Ensuite, un rôle de sourcing pour inventer la banque de demain et accompagner ses clients dans leur stratégie d’innovation. Pour preuve, les multiples incubateurs et accélérateurs montés par la banque. Parmi eux, Innov & Connect est un programme bancaire dédié à l’innovation. « Elaboré en partenariat avec la Banque de détail en France, cet accélérateur créé des binômes entre start-up et ETI pour favoriser les rencontres et les développements entre elles ». Autre initiative, l’accélérateur Fintech de l’Atelier BNP Paribas, qui sélectionne et accompagne chaque année huit start-up dans le développement de nouvelles opportunités business. « Un vrai succès puisque nous avons reçu  plus de 240 candidatures cette  année » se félicite Thierry Laborde. Enfin, pour aller encore plus loin dans la synergie avec les entrepreneurs, BNP Paribas a mis en place « open-up », une plateforme digitale qui connecte plus de 400 start-up et 300 collaborateurs de BNP Paribas du monde entier. « Quand une startup veut proposer une solution à BNP Paribas, elle la poste dans l’application et est mise en contact directement avec le chef de projet BNP Paribas qui travaille sur le sujet dans le Groupe grâce à un algorithme puissant »

En matière d’innovation, le slogan « BNP Paribas, la banque d’un monde qui change » semble n’avoir jamais si bien porté son nom…